La gestion locative : un bien en autogestion

gestion locative

Ă€ part quelques exceptions, tout le monde souhaiterait un jour devenir propriĂ©taire. Malheureusement, c’est un rĂŞve qui reste encore difficile Ă  atteindre et rares sont ceux qui arrivent Ă  leur fin. Et pour ceux qui y parviennent, ils font face Ă  une nouvelle difficultĂ© : celle de devoir gĂ©rer les biens immobiliers en location. D’oĂą l’intĂ©rĂŞt d’avoir recours Ă  un service de gestion locative.

La gestion locative : c’est quoi ?

Lorsqu’on rĂ©ussit enfin Ă  devenir propriĂ©taire, on pense que le plus difficile est passĂ© et que le bien qu’on a rĂ©ussi Ă  construire (ou qu’on a achetĂ©) va devenir une source de revenu stable. C’est en mĂŞme temps vrai et faux.

Certes, si le bien est mis en location, il sera très vite rentable. Mais avant d’y parvenir, il faut encore trouver des locataires, s’occuper de la partie administrative, effectuer d’Ă©ventuels travaux de temps en temps et la liste est encore longue. C’est lĂ  qu’il peut ĂŞtre intĂ©ressant de faire gĂ©rer la location de votre bien.

La gestion locative est un service proposé par des entreprises (ou par des autoentrepreneurs) dans le but d’aider les propriétaires. En règle générale, un prestataire de gestion locative devrait prendre en charge toutes les tâches liées à la location.

Chez Flatlooker, une entreprise de gestion locative expérimentée, le propriétaire n’aura rien à faire à partir du moment où il confie la gestion du bien à l’entreprise. Cette dernière s’occupera de trouver des locataires ainsi que de toute la partie administrative, financière et technique. Bref, c’est un peu comme si le propriétaire disposait d’un bien en autogestion.

Quand faire appel Ă  un service de gestion locative ?

Lorsqu’on a qu’une seule maison occupée par un seul locataire et qu’on a beaucoup de temps libre, il est tout à fait normal de se poser la question de l’intérêt de la gestion locative. Sachant d’autant plus qu’un prestataire de gestion locative prend forcément des commissions. Dans ce cas, il est tout à fait normal de se demander pourquoi payer de l’argent pour des choses dont on peut s’occuper.

Par contre, quand on commence à avoir plusieurs locataires et, éventuellement, plusieurs immeubles, la gestion commence à devenir un peu plus compliquée notamment si l’on n’a pas beaucoup de temps libre. Dans ce cas, le service de gestion locative ne sera plus utile, mais nécessaire. Mais encore faut-il trouver un bon prestataire de service.

Comment choisir un prestataire de gestion locative ?

Nombreux sont ceux qui proposent des services de gestion locative. Cependant, tous les services ne se valent pas forcĂ©ment d’oĂą l’intĂ©rĂŞt de bien choisir son prestataire. Alors, comment faire le choix ?

Parmi les principaux critères de choix, il y a bien évidemment le cout du service. Chaque prestataire ne propose pas forcément le même prix et il est inutile de vous préciser que plus le tarif est moins cher, mieux c’est. Cependant, il faut tout d’abord jeter un œil sur la qualité de service avant de comparer les prix. C’est justement sur ce point que Flatlooker a devancé ses concurrents.

En plus de tout prendre en charge, Flatlooker ne se refuse pas l’aide des nouvelles technologies pour satisfaire les propriétaires et les locataires. L’entreprise dispose de son propre site d’annonce, ce qui facilite grandement la recherche de locataire. De plus, l’offre inclut le déplacement de l’équipe pour s’occuper de toute la partie photo. Tous les biens gérés par Flatlooker bénéficient d’une annonce bien détaillée, de photos de haute qualité, d’images 360, de visites virtuelles et surtout de vidéos en ultra HD (4K).

Plus d'articles sur ce thème

burberry

28 millions de livres brûlés par la marque britannique Burberry

La marque Burberry a brulĂ© tous ses invendus de l’annĂ©e 2017 pour des raisons de protection de secret industriel. L’enseigne britannique a dĂ©voilĂ© une valeur de 28 millions de livres de produit partie en fumĂ©e. La sociĂ©tĂ© Burberry pèse tellement lourd sur le marchĂ© qu’elle est connue aux quatre coins de la planète. Parmi ses […]

greve sncf

Grève des trains : une perte colossale pour la SNCF

Depuis dĂ©jĂ  3 mois, les salariĂ©s de la SNCF basculent de grève en grève au dĂ©triment du service et des profits de l’entreprise. Le coĂ»t total des pertes est tombĂ© vendredi 20 juillet. Cela fait 3 mois dĂ©jĂ  que les salariĂ©s de la SNCF enchainent les grèves. Les cheminots travaillent seulement deux fois sur cinq […]